Après avoir testé beaucoup de choses à la recherche de la combinaison parfaite pour entretenir mon "nuage de coton", j'ai désormais une liste de ceux qui conviennent le mieux à mes cheveux afros et qui font partie intégrante de ma routine capillaire.

Celà fait 7 ans que je ne défrise plus mes cheveux, pour plusieurs raisons:

IMG_7830

-  Pour mon premier défrisage (vers l'âge de 10 ans), on m'a un peu forçé la main, lors d'un voyage en Afrique, ma mère m'a confiée à ma cousine plus âgée pour m'emmener au salon de coiffure.

La coiffeuse à la vue de la quantité de cheveux et du volume que j'avais a pris peur et a affirmé qu'elle ne pourrait me coiffer que si je me défrisais les cheveux. Curieuse et excitée à l'idée d'avoir les cheveux lisses et trop jeune pour ne pas me laisser influencer, je l'ai laissé faire malgré l'interdiction formelle de ma mère qui elle ne se défrise pas les cheveux et a un afro qui en ferait rêver plus d'une.

Après cet épisode, je n'ai jamais retrouvé ma texture d'origine.

- Les défrisages me cassaient énormément les cheveux. Non seulement ils n'étaient pas forcément bien fait mais en plus la fréquence entre eux ne  permettait pas à mes cheveux de pousser correctement. D'autant plus que mes soins n'étaient pas adaptés.

- Cette combinaison: défrisage + nattes serrées + brossage intensif a fragilisé mon cuir chevelu de nature déjà sensible.

En plus d'en avoir assez de voir mes cheveux cassés tomber et d'avoir des trous régulièrement à différents endroits,

j'ai aussi réalisé que ce n'était un peu contre nature de vouloir absolument que mes cheveux soient lisses alors qu'ils ne le

sont pas à l'origine, j'ai donc décidé d'arrêter.

Fini le défrisage! J'ai coupé et j'ai pris soin de mes cheveux en optant pour des produits naturels de préférence (beurre de karité, huile de ricin, huile d'amande douce et masques maison). Il m'a fallu du temps pour comprendre mes cheveux, des tests de nombreux produits pour trouver ceux qui conviendrait, du temps aussi pour trouver les bonnes coiffeuses (qui respectent les cheveux afros et qui n'en ont pas peur.).

Avant d'avoir l'aspect que j'ai maintenant, j'ai eu à plusieurs reprises des réflexions déplaisantes de personnes qui ne comprennaient pas cette évolution. "C'est dommage que tu ne veuilles pas te coiffer, tu serais plus jolie", comme si avoir les cheveux naturels était synonyme de "pas coiffé" "négligé".

Aujourd'hui, la texture de mes cheveux me plaît et les mêmes personnes qui ne comprenaient au début, me disent désormais "mais toi tu peux te permettre, tu as de beaux cheveux".moi afro

Mes cheveux ne sont pas plus beaux que les autres, je les entretiens et surtout j'ai trouvé les produits qui leur conviennent. Parfois il faut en essayer de nouveaux, on peut avoir de très bonnes surprises, si ça ne va pas: on arrête!

Contrairement à quelques "Nappy" ( "natural and Happy"), je ne fais pas la guerre aux filles qui ne jurent que par le défrisage. Chacun fait ce qu'il veut, et heureusement d'ailleurs! Le seul conseil que je peux

leur donner est de s'informer sur ce que contiennent les produits qu'elles utilisent vraiment et de miser sur des soins de qualité.

Je ne m'interdis pas non plus le port de mèches qui me permet de faire des coiffures protectrices ou tout simplement de changer de tête. D'autre part, je suis ravie de voir que de plus en plus de marques spécialisées ou non s'intéressent à cette nature de cheveux et nous offrent un choix plus important de produits.

IMG_7797

 

 

A lire:

Le passage sur les cheveux afro dans "Le livre de la beauté noire" de la dermatologue Khadi Sy Bizet.

IMG_7831

 

livre de la beauté noire

Un très bon reportage de Chris Rock à voir: Good Hair

Chris Rock "Good Hair" teaser (en français)